Blog qui se veut mon antre d'articles, de commentaires, de pensées, de réflexions autour de ce que je fais de mieux dans ma vie professionnelle : écrire, décrire, analyser. Sur les gays, sur le retour de l'ordre moral, sur le sida, français et étranger, se veut un relais, en espérant que les gays se remobilisent.

dimanche, août 21, 2005

Le retour de Thatcher

Allemagne (Education)
Un manuel sur l'homosexualité au centre d'un débat sur l'école

Un manuel pédagogique traitant de l'homosexualité et financé par la commission contre la discrimination de l'Union Européenne est au centre d'un nouveau débat. L'ouvrage, au programme depuis octobre 2004, vient d'être supprimé par la nouvelle ministre de l'Éducation du Land de Rhénanie-Westphalie, Barbara Sommer (CDU). Pour son porte-parole, aborder le thème de l'homosexualité à l'école est «une publicité pour certaines orientations sexuelles». «Nous ne devons pas donner à nos enfants le sentiment qu'être gay ou lesbienne est une obligation», a-t-il précisé. Ingrid Pieper von Heiden, chargée de l'éducation pour les libéraux (FDP) en Westphalie, a souligné qu'il fallait «aborder le sujet de l'homosexualité à l'école et soutenir les enseignants avec le matériel adéquat». L'affaire remonte maintenant au parlement où Volker Beck, secrétaire de la fraction des Verts appelle le président du FDP, Guido Westerwelle— lui-même homo— à intervenir et non à lancer quelques vagues paroles.



par Philippe Poindront


Source : Têtu

Retour de Thatcher, l'ère de Thatcher dans notre belle Europe. J'espère que quelqu'un est assez militant d'avoir collectionné les articles parues sur l'homophobie, à présenter à la fin de l'année.. Et on est en 2005.

lundi, juillet 11, 2005

Et hop! IST en veux-tu, en voilà! Ce que l'on nous fait croire...

Study links anal cancer with gay habits
Summary : a high number of sexual partners and the use of some recreational drugs could increase the risk of anal cancer in gay men, according to a new study.

A high number of sexual partners and the use of some recreational drugs could increase the risk of anal cancer in gay men, according to a new study.

According to the research, published in the Journal of the National Cancer Institute, the risk of developing "low-grade lesions", which could lead to anal cancer at a later stage, was associated with having more than five partners and the use of poppers during sex.

Campaigners in the UK and US have called for more awareness-generating projects on anal cancer, and for screening strategies similar to the smear tests given to women.

The risk of high-grade lesions was associated with any anal HPV infection and infection with an increasing number of HPV types.

Earlier this year, a study revealed a promising vaccine for some HPV variants. The vaccine, which targets variants of the human papillomavirus (HPV), recorded a 90 percent reduction in infection rate, according to results published in the online journal Lancet Oncology.

Developed by pharmaceutical giant Merck, the vaccine could be used to protect gay men from anal cancer, although researchers are primarily focusing on cervical cancer in women.

jeudi, juillet 07, 2005

A la recherche des gays

Il m'est aparu ces dernières années à quel point les médias se sont emparés à relater des histoires autour d'un retour à l'ordre moral voire même à contribuer à la chasse aux pédés. Il ne passe pas un jour sans que l'on trouve pas un article à ce sujet.

La même chose pour la grosse déception des français, maintenant que nous ne pourrons pas organsiser les Jeux en 2012; ça a le mérite de dire que nous avons économisé 12 milliards d'euros, peut-être que nous aurons à ce tarif là des logements sociaux, de appartements thérapeutiques etc..

Bref, l'article suivant va très loin dans nos libertés, et je ne cesse de le dire, why, oh why la communauté gay est devenue si peu réactive?

Online nude photos subject to new federal law
Some gay cruising sites brace for impact on explicit content

Gay men who cruise online with nude photographs may be required to provide signature proof of their age and identities with the Web sites where they post their pictures under federal regulations set to take effect this week (June, 24th 2005).

The federal law impacting such content, 18 U.S.C. § 2257, is the federal records keeping and labeling act that outlines penalties for failure to document the ages of models and actors who appear in sexually explicit imagery.

Web sites react
BigMuscleBears.com and BigMuscle.com, Web sites for gay men , recently issued a statement to members asking them not to post depicting sexual fluids or any kind of anal penetration due to the revisions in the federal regulations.

Steven Alexander, Web site director for gay male site m4m-usa.com - also known as m4m4sex.com - recently issued a statement to its memebers regarding the new regulations and blamed the Republican administration of President George Bush for infringing on First Amendment rights.

"We strongly support all laws that prevent the sexual exploitation of minors, but typical of hastily drafted moralizing legislation, it makes no distinctions or exceptions, such as photographing oneself (versus) photographing others and doing so for money (versus) to meet other men.

"So if you want to exercise your free speech in an autobiographical non-commercial personal ad by posting a nude photo of yourself where you proudly show off your equipment loaded, ready to go into battle, you may not do so anonymously under a self-chosen username", according to the statement.

Alexander said in the statement to members that m4m.com would not remove nude photos or require signed release forms from members posting them, although it is possible they could be prosecuted.

"Sometimes things are just plain wrong and someone has to stand up and say no. This is too broad and restrictive of our rights and it's overkill regarding protecting minors."

"Primary and "secondary producers" of sexually explicit images are included in the new regulations and are mandated to keep detailed information on all the people depicted on Web sites engaged in any kind of sexually explicit acts.

Secondary producers include owners of Web sites that allow paying members to post their own photos.

Nudity itself is not considered sexually explicit, but images of masturbation are included in the law's definition and are subject to the new regulations. Posting the shots could be deemed criminal activity.

For instance, a man posting a picture on a Web site fondling himself might have to prove to site owners that he is 18 or older, and documentation must be on file with the Web site that includes government-issued identification cards, Social Security number, name and address.

Lawrence Walters, an adult attorney, said the revised federal regulations impact al Web sites that allow sexually explicit images such as penetration, masturbation and S&M - including gay male cruising sites.

Cruising for a sex partner and posting a nude image doesn't necessarily fall under the federal regulations, but the images can be posted on commercial Web sites that sell ads and are in thepublic domain, he said.

Federal authorities state the reason for the revised regulations is to protect minors, but Hymes said the law does nothing to safeguard children.

"Child pornography is not part of this (adult entertainment) industry. We work with the FBI to take down child pornographers", he said;

Source : The Washingtonblade

Au lieu de renforcer la protection des mineurs, cette loi ne résoud ni renforce en effet en rien leur protection de tomber sur un site de rencontre à caractère pornographique. Elle vise spécifiquement les gays et leur sexualité et l'on peut très bien soupçonner une inquiétude de vouloir contenir la sexualité des gays.

Bien qu'en France nous n'en sommes pas là - la CNIL ne permettra jamais le stockage ou encore moins l'affichage de ce genre de données sur la vie privée d'un individu -, il existe d'autres pistes où l'on remarque dans quelle mesure la société "dresse à la normalité" les gays, tout comme les plaisirs comme par exemple les drogues.
Le fait de ne pas vouloir aborder le mariage entre deux personnes du même sexe, est un signal fort aux français que cette politique ce cèdera pas aux avancées sociales et sociétales.
Les communiqués de presse virulent venant du Vatican nous laisse parfois avec l'étonnement à quel point cet institut touche à la separtion de l'Etat de l'Eglise.

Nous vivons de plus en plus dans une société qui est dynamisée par la peur et aseptisée par loi sur loi. L'arrivée d'un gouvernement de droite puis un durcissement de ce gouvernement qui frôle avec la politique d'extrême droite n'est pas signe d'avancée sociale et la France est aujourd'hui engouffrée dans un pessimisme sans précédent. Il va falloir attendre un retournement des choses en 2007 quand l'ère Chirac et tous ses disciples ne seront plus sur l'avant-scène.
En attendant, il nous faut écrire, détecter et relater tout retour à la morale.
Autre signe est aussi le changement du leader Medef.

Vous me suivez?

mercredi, juillet 06, 2005

Politique de réduction des risques pour usagers de drogue

"L'analyse des produits sur site, permettant uniquement de prédire si la substance recherchée est présente ou non, sans permettre une identification des substances entrant dans la composition des comprimés, n'est pas autorisée".

--> S'agit-il d'un appel au meurtre, de faire des responsables des irresponsables?

"L'information préventive peut être diffusée par toute forme de support écrit, informatique, audiovisuel ou par message téléphonique. Les codes culturels et le langage de la population cible destinées à faciliter la compréhension et l'adhésion aux messages préventifs ne peuvent être utilisées que pour décrire les comportements, gestes et procédures de prévention, les risques des produits ou de leurs associations.
Ils ne peuvent pas être utilisés pourprésenter les produits sous un jour favorable. Le cadre juridique de l'usage de stupéfiants doit être rappelé".

--> C'est anéantir voir nier le travail entier de tous ces éducateurs de prévention qui justement recoltent ces données pour accompagner les toxicomanes. Pourquoi toujours voir le mal, pourquoi toujours le moral?

Conclusion

En conclusion, l'InVS écrit : "La surveillance de l'infection à VIH en France montre que les homosexuels masculins font partie des populations les plus touchées par l'épidémie en France. Les résultats des enquêtes comportementales, qui montrent une reprise des pratiques à risque, et la surveillance des infections sexuellement transmissibles viennent corroborer les informations issues des données de la notification obligation du VIH/sida et de surveillance virologique. Malgré l'amélioration du pronostic de l'infection VIH, cette maladie reste très grave avec un impact majeur sur la qualité de vie et la prévention en reste plus que jamais indispensable. En parallèle des politiques publiques, la communauté homosexuelle doit se saisir de cette situation préoccupante".

Que ça soit écrit. Quand on pense que Ségolène Royal, ex-ministre de la Famille sous Jospin n'a pas diffusé une campagne spécifiquement vers les gays puisque jugé trop sensible, il y a de quoi de réflechir aujourd'hui. Et puis, aujourd'hui ce n'est pas mieux..

Je prépare un article la-dessus, keep on reading these pages..

lundi, juillet 04, 2005

Comment ne pas oublier?

Très peu d'associations voire d'institutions délivrent le secret de leurs travaux ou de leurs stratégies, comme si les données recoltées étaient soumises à un secret de grande envergure. Pour mon premier message de tous les autres messages, il a fallu que je m'arrête aussi et que les données publiées dans e-llico, Têtu et autres soient une fois de plus visible ici, avec, je l'espère, des commentaires constructifs.

Estimation de la prévalence du VIH chez les homosexuels.
La prévalence du VIH chez les homosexels se situe entre 12 et 14% Ce qui faut retenir : l'analyse de plus de 6000 questionnaires validés, fait apparaître non seulement une augmentation des prises de risque avec des partenaires occasionnels, mais aussi une augmentation de leur fréquence :
- plus de 77% des répondants ont déclaré au moins un partenaire occasionnel au cours des douze derniers mois précédent l'enquête;
- 36% ont indiqué au moins une pénatration aale non protégée avec des partenaires occasionnels dans les douze derniers mois, soit une augmentation de 70% entre 1997 et 2004;
- 24% ont précisé pratiquer régulièrement des pénétrations anales non protégées avec des partenaires occasionnels soit une hausse de plus du double parrapport à 1997.

Par ailleurs, 33% des lecteurs de la presse gay indiquent au moins une pénétratin anale non protégée avec des partenaires occasionnels contre 44% pour les répondants d'internet.

Source : InVS


Bien que ces chiffres et ces commentaires soient très techniques, cela nous laisse toute de même avec une "tendance" franchement pas drôle.

Plusieures questions dans mon entourage se posent déjà : comment on va faire? Quid des directives de l'Etat afin de réduire les contaminations d'ici 2008? Comment ré-inventer la prévention? Quelle utilité de la charte? Qu'est-ce qu'un établissement safe? Pourquoi l'année 2005 s'appelle Grande Cause Nationale sida, alors qu'il ne se passe rien? Pourquoi les grandes associations de lutte contre le sida ne produisent plus rien? Pourquoi le seul moyen d'arrêter le sida, c'est vous, alors que ce sont les labos qui ont les seuls moyens d'arrêter le sida? Pourquoi donner tant d'importance au bareback, alors que le relapse se confirme tous les jours? Mais aussi : le CNS auditionne sur la question : "Faut-il poursuivre les contaminations volontaires qui existent" et qui publiera en juin "des recommandations sur la prévention et la responsabilisation"?

Tout cela est discuter, ici même. A échanger.

mardi, mai 24, 2005

A quand un nouveau travail?

C'est la question que je me pose tous les jours : to be or not to be. Je voudrais bien changer de travail mais en même temps, je souhaite rester puisque j'y trouve mon compte.
Donc, après réflexion, c'est l'argument de l'évolution - de carrière - qui prime. Il va falloir que je regarde autour de moi ce qui peut changer, s'améliorer et où je pourrai m'intégrer.

I need it so badly.

vendredi, mai 20, 2005

La nouvelle guerre culturelle Est - Ouest selon certains

A entendre certaines réactions au final de l'Eurovision - 50 ans déjà! - de ce soir, certains pays fidèlel de la première heures n'y sont même plus représentés. Ces pays qui ont créé une véritable culture d'Eurovision que nous avons tous encore n'y sont pas.
C'est tous les pays de l'Est qui y sont.

Décidemment, y a plus de culture kitsch. Et je suis triste.